Les principaux thèmes du blog

100 ans de l'aéronavale 11e BP 14 juillet 14-juillet 27e BIM 2e REP 65 ans du débarquement 70 ans du D-DAY 75 ans de l'armée de l'Air A400M Accident Accidents aériens acm adaptation réactive aéromobilité aéronavale Afghanistan afrique AIA airbus Airbus Military ALAT Allemagne Aquitaine armée de l'Air armée de terre artillerie Atlas australie BAE Systems balardgone bases de défense Belgique billet d'humeur blessés BPC Brésil BRI BSS Budget CABAT Canada cavalerie CEMA cemaa CEMAT cemm Chammal Chef des armées Colloque com 2.0 Com' opérationnelle commandos marine commémoration coopération européenne COS CPA cvm cyberdéfense Dassault Aviation DCI DCNS DCRI Débarquement de Provence décorations DGA DGSE dicod Dissuasion djibouti douanes DPSA DPSD DRM Drones EADS EAU Ebola économies budgétaires Egypte EI élection présidentielle EMA Espace espagne Euro Eurocopter euronaval Eurosatory Export Externalisation FAS Fazsoi femmes flotte gouvernementale forces spéciales Gabon gendarmerie gicat GIGN golfe persique Grande-Bretagne Guyane haïti harmattan hélicoptères IMFEAU in memoriam Inde Industrie de défense Irak ISAF jordanie justice légion étrangère les exclus du Mamouth Liban Libye livres louvois lutte contre le terrorisme Mali marine MBDA MCO media milipol Mindef minint missiles mort au combat musée narcotrafic nato Nexter Niger nigéria nominations OMLT Opint otages OTAN pacdg PAF parachutistes parlement phrase de la semaine Piraterie plan de relance PME police pologne pomlt PPS prémar premier ministre PTSD Rafale RAID rca RCI reconversion Recrutement réductions budgétaires renseignement réserve RESEVAC ressources humaines restructurations Royale RTD Sagem salon du Bourget Sangaris santé SAR sécurité civile Sentinelle serval SIAe Syrie tchad Thales Tigre UE UK urgence opérations USA Uzbeen VBCI Vigipirate

lundi 30 novembre 2015

Et la COP21, qui la protège ?

Oubliée comme d'habitude dans les opérations du ministère de l'Intérieur, l'évocation de l'action des

Ne l'appelez plus BFS

Le bureau des forces spéciales (BFS) du commandement des forces aériennes (CFA) de Bordeaux

Le RAID se met au Titus pour la COP21

L'unité d'élite de la police s'est fait prêter un Titus de Nexter, avec deux drones, pour la COP21. Plus

Trois compagnies en Sentinelle

Comme la plupart des régiments de l'armée de terre qui ne sont pas en opex, le 2e REP fournit

Noël couleur désert pour le 2e REP

Le 2e régiment étranger de parachutistes va connaître une petite révolution d'ici Noël, avec la

samedi 28 novembre 2015

In mémoriam : SGC Alexis Guarato (CPA10)

Il avait commencé dans l'armée de l'air comme agent de télécommunications, il y a quatorze ans.

C-130 : le SIAe va assurer le MCO

C'est le compte-rendu du conseil de surveillance du SIAe qui nous l'apprend : le service va récupérer

Le CPA10 perd un de ses chuteurs

C'était dans la nuit de mercredi à jeudi : le sergent-chef Alexis Guarato a livré son dernier combat.

lundi 23 novembre 2015

Un drôle de Raqqa express

Encore ce soir, la chasse française a tiré ses bombes sur Raqqa, à 19h30 (heure de Paris). Deux

Les CTLO de Bamako

Au moins deux des filières historiques de contre-terrorisme et libération d'otages étaient présentes la

Les pontées du Charles

Voici quelques images choisies diffusées ce soir par l'EMA pour illustrer les missions du jour. Trois

Chammal dépasse largement les 3500 annoncés

Un groupe aéronaval consomme en moyenne 2500 marins, mais ici, beaucoup plus : 1950 à bord du

Il y a triplement et triplement

Si l'arrivée du Charles-de-Gaulle a multiplié par trois le nombre de chasseurs dans la sous-région, la

L'EMA dans le grand bain (numérique)

LE CEMA lui-même l'avait reconnu face aux parlementaires et aux élus, et encore au forum de

Le 3e combat du LCL Catelain

Le LCL Laurent Catelain a été grièvement blessé par un IED dans le Parwan, le 4 août 2011, alors qu’il effectuait sa reco avant son mandat d’OMLT. Il publie un livre incontournable sur la blessure (« Amputez docteur », Editions Mélibée) dans lequel il raconte trois ans de combat dont, celui, encore étonnant, contre les systèmes d’indemnisation 

Comment en êtes-vous arrivé à écrire ? 
J’étais resté dans le coma, et il fallait écrire avant d’oublier. Puis c’est devenu thérapeutique, pour passer mes colères. Mes amis, mes médecins, m’ont encouragé à le faire. J’ai d’abord écrit un premier plan dont je n’étais pas content, puis un deuxième, celui qui a donné le livre. Je l’ai écrit entre février et juillet 2014 puis il a fallu un an pour le corriger.
Quelles réactions votre livre a suscité chez vos camarades militaires, et parmi les civils, qui ne connaissent pas vraiment ce que vous vivez ?
De la part de mes camarades, j’ai eu un super retour. Je suis assez content de moi. Mais tout le monde est surpris par l’intensité des douleurs qu’on a vécues avec mon épouse qui a toujours été à mes côtés. Je ne laissais rien transparaître. Ils ont mesuré la force de cette souffrance avec le livre.
Quels conseils donneriez-vous à d’autres blessés qui sont confrontés au même choix d’amputation que vous ? Et aux centaines de blessés civils des derniers attentats ?
Oui ce livre s’adresse aussi à ceux qui doivent prendre une décision. Donc il s’adresse aussi aux centaines de blessés de vendredi. Les blessures par balles, c’est toujours moche, il y a aura beaucoup d’amputations. Les balles amènent dans le corps aussi des germes, qui infectent les blessures. La décision de l’amputation doit se prendre à un moment. On fait un cheminement thérapeutique : est-ce qu’on passe à la vitesse supérieure et on accepte l’amputation avec une prothèse, ou de rester avec un membre mort, et des opérations qui se succèdent.
Comment avez-vous été appareillé ? Avec les fameuses prothèses bioniques ?
Non, cela ne concerne pas mon type d'amputation, j’ai une prothèse en carbone et je veux rester rustique.
Vous continuez à faire du sport ? 
Les mêmes qu’avant ! Tout ce qui peut se faire en montagne : randonnées, escalade, vélo, parapente. Je ne fais plus de piscine car c’est assez compliqué à gérer matériellement, il faut enlever la prothèse, prendre un fauteuil pour aller jusqu’au bain, etc… Je fais tout comme avant, il faut juste avoir une prothèse adaptée aux sports que l’on pratique.
Vous êtes en contacts avec d’autres blessés ?
Tous les blessés de la brigade de montagne, et ceux que j’ai rencontrés pendant mes hospitalisations à Percy. On se donne beaucoup de conseils les uns les autres et c’est essentiel pour le 3e combat, celui contre l’administration, dans lequel je suis encore. Il n’y a pas de guichet unique. J’ai dû prendre un avocat pour avoir gain de cause avec mon assurance militaire. Personne n’est content du système, c’est le problème de tous les blessés, chacun doit prendre un avocat. Les valides n’arrivent pas à comprendre nos problèmes, ce qu’on fait mieux entre blessés. Très vite, le blessé veut redevenir valide. Je me considère comme valide aujourd’hui, j’ai contracté une réserve citoyenne à Chamonix, à l’EMHM, au sein de la DEP, car je ne pouvais pas être réserviste opérationnel.
Vous revoyez-vous reprendre une activité complète ? 
 Je veux m’occuper, mais plus travailler. J’ai une bonne retraite. Je veux m’impliquer dans la vie de la société, ce qu’on ne peut pas faire quand on est militaire. Peut-être prendre un mandat électif local, m’engager dans une association. Mais je veux rester libre de ce que je veux faire.
Comment votre famille a traversé cette épreuve ?
Mes enfants étaient déjà grands quand j’ai été blessé. Ils m’avaient déjà vu à l’hôpital, suite à des blessures de montagne, de parapente. Mais avant de partir pour ce troisième Afghanistan, on avait eu une prémonition. L’amputation a été une décision douloureuse à prendre, mais les 400 premiers premiers mètres que j’avais faits avec une canne, en 2013, quand j’avais repris le travail, avaient été une épreuve.
Vos voisins, vos concitoyens connaissent votre histoire, quel est leur regard sur vous ? Certains, oui. Mais quand je porte un pantalon, personne ne voit que j’ai une prothèse. Des camarades ont appris ce qui m’était arrivé suite à un article dans armées d’aujourd’hui. Le problème avec les blessés militaires est qu’on est cachés, soit disant pour nous protéger.
Votre témoignage ressemble à celui d’un autre blessé de la brigade, Jocelyn Truchet, ce que vous y vivez vous prépare-t-il mieux à ce qui se passe après la blessure ? 
Je pense que la montagne nous forge un caractère, une volonté, un niveau physique. On se remet en cause tous les ans. La montagne, c’est dur. Et ça forge. C’est comme la mer, on est face à l’immensité.
Vos subordonnés sont déployés actuellement sur tout l’arc de crise : vous gardez un œil sur eux ? Vous êtes fier de leur niveau ? 
Je reste en contact avec mes équipes. J’ai écrit une petite page de l’unité, que j’ai remanié à ma patte quand je l’ai pris, en améliorant le niveau en haute montagne, grâce au GMHM, au combat, avec le GIGN, et au renseignement. Je regrette juste qu’on ne l’utilise pas mieux.
Vous avez pu refaire votre ascension du Mont Blanc ? 
Je m’y suis entraîné cet été, ce sera pour l’an prochain.

vendredi 20 novembre 2015

Les Sentinelle de vendredi (actualisé)

Avant de devoir regagner son bureau pour suivre la prise d'otages de Bamako depuis l'hôtel de

Une réunion historique (ou presque)

GIGN et COS se sont retrouvés au même endroit, aujourd'hui, au Mali, pour assister les autorités

mercredi 18 novembre 2015

Sur les bossoirs des FREMM...

Le dossier de presse de la mission Arromanches 2 l'annonce sans le claironner : l'ECUME, la

Chaleur et lumières

Des membres de l'opération Sentinelle ont à nouveau été déployés dans le nord de Paris, tandis que le

mardi 17 novembre 2015

Un tour en Rafale et Mirage 2000 sur la Syrie (actualisé)

La chasse française a remis le couvert en Syrie la nuit dernière et ce soir, sans doute pour faire mentir

lundi 16 novembre 2015

Les voies de la réinsertion pour les blessés psychiques

Malgré un agenda surchargé par les conséquences des attaques de vendredi, le gouverneur militaire

Un peu plus de détails des frappes

Selon la version développée par l'EMA ce matin, six Rafale (soit la totalité de ce qui est disponible

A la recherche des C2

Après des débuts modérés en Syrie (cinq frappes en deux mois et demi), la France met le turbo pour

Un raid panaché

Une observation attentive des images du raid d'hier sur Raqqa permet de l'affirmer, l'armée de l'air a

Un trio de colonels pilote Sentinelle

Ils sont trois, et détiennent encore plus d'hommes que dans leur régiments : les chefs de corps des

dimanche 15 novembre 2015

Mirage et Rafale sur Raqqa (video)

A la veille d'un rendez-vous avec les parlementaires français, c'est le message de François Hollande

Une guerre ? Mais avec quoi ?

Les discours belliqueux risquent de buter assez vite sur une réalité technique : les opex à répétition et

samedi 14 novembre 2015

Avec les équipes de secours de la BSPP (vidéo)

La brigade des sapeurs pompiers de Paris a diffusé ce soir ce court montage, qui montre

Le 3e RPIMa, de Madama à Lutécia

Ils étaient en fin d'année dernière à Madama (Niger), en face des groupes terroristes et trafiquants qui

Accueil des blessés graves : la contribution du HIA Percy

Ce n'était qu'une supposition quand je l'ai écrit plus tôt sur ce blog, l'hôpital d'instruction des

Les attaques entament le Guépard Para

Depuis le début de Sentinelle, le guépard n'a plus qu'un bataillon d'infanterie, au lieu des deux

Demain c'est conseil de défense restreint

C'est devenu une habitude depuis l'arrivée de François Hollande à l'Elysée : les conseils de défense

1500 militaires de plus dans les rues

Le conseil des ministres extraordinaire de cette nuit le confirme : 1500 militaires vont être engagés de

La prise d'otages du Bataclan est terminée

Autour d'une heure du matin, la prise d'otages du Bataclan s'est terminée par une intervention des

Le PR annonce l'état d'urgence

Mesure d'exception, l'état d'urgence a été déclaré ce soir par le chef de l'Etat, suite aux attaques

vendredi 13 novembre 2015

Attentats : une quinzaine de morts

La préfecture de police vient de diffuser un premier bilan des fusilllades dans l'est parisien : au moins

Le repos de la Sentinelle à l'hôtel de l'artillerie ?

C'est le sénateur de Paris et conseiller du 7e arrondissement qui en a fait la proposition au CEMAT,

jeudi 12 novembre 2015

Un blessé psychique en CDI chez RTD

Après un stage d'immersion chez l'industriel, il signera son contrat de travail chez le GMP, lundi : un

mercredi 11 novembre 2015

Le Pentagone ok pour 2 C-130J et 2 KC-130JG

Grâce à mon excellent et méticuleux camarade Philippe Chapleau, on sait désormais que le

mardi 10 novembre 2015

Des bourses contre un contrat

C'est l'amiral Bernard Rogel qui l'a évoqué devant les sénateurs : la marine réfléchit à la mise en

Bien le bonjour d'Aldo

L'EMA diffuse ce soir une vidéo illustrant la mission de bombardement d'hier en Syrie, qui montre à

Deux frappes supplémentaires en Syrie

L'armée de l'air a encore réalisé deux frappes distinctes en Syrie cette nuit, vient de révéler le ministre

lundi 9 novembre 2015

De l'audace, toujours de l'audace

Le centre d'études stratégiques aérospatiales (CESA) organise le 17 novembre un colloque consacré à

Encore des armes dans l'Adrar

L'armée malienne et Barkhane continuent leur ratissage de l'Adrar des Ifoghas, qui reste encore une

Une station service de moins (actualisé)

L'aviation française a frappé hier soir une station de délivrance de carburant exploitée par EI, en

A Dakar, le 2e forum Paix et Sécurité

Le deuxième forum Paix et Sécurité vient de s'ouvrir à Dakar. Les 300 auditeurs de 2015 sont

dimanche 8 novembre 2015

L'Amiral Ronarc'h de retour à la maison-mère

La fermeture annoncée du musée de la marine pour travaux va ramener au musée des fusiliers, à

Pas encore d’attrition au STAC

Ils étaient une centaine pour la sélection, seuls 20% ont réussi à passer l’écrémage initial du stage

jeudi 5 novembre 2015

Des couilles volantes

Alors que les GAT sont très mobiles et furtifs, l’armée de l’air s’adapte et tire parti des capacités de

mercredi 4 novembre 2015

Au Balargone, les milis inaugurent hausses et délais

Alors que François Hollande doit venir formellement inaugurer le Balargone, ses occupants -ils sont

mardi 3 novembre 2015

Les 30 premiers (actualisé)

Comme ce blog l'expliquait il y a quelques jours, JYLD remettra demain la nouvelle médaille de la

Le GAN devrait appareiller après la mi-novembre

La date a changé plusieurs fois, dpeuis que l'on sait que le groupe aéronaval (GAN) va repartir en

PMI : le nombre de PTSD s'envole (actualisé)

Selon Jacques Feytis, DRH-MD, le nombre de dossiers de pensions militaires d'invalidité (PMI)

Des prévôts aux OPJ des opex

Pas toujours bien comprise par les militaires déployés en opex, la présence de prévôts permet aussi à

Le mindef étend la protection des blessés (actualisé)

Nathalie Leclerc, directrice adjointe aux affaires juridiques du ministère vient de détailler une partie

lundi 2 novembre 2015

L'armée de terre déployée : combien et où ?

Alors que l'on renforce la force opérationnelle terrestre, à la fin de la semaine dernière, environ

Pendant ce temps, chez Airbus

Airbus Defense & Space recevait la semaine dernière des représentants de la presse mondiale (dont

dimanche 1 novembre 2015

Hélicoptères : pourquoi JYLD n'est pas content

Il fallait se plonger au coeur de la discussion budgétaire pour l'entendre le dire, mais le ministre de la

Droit et opex : un cas pratique

Alors que le ministère de la Défense tient un colloque au Balargone ce lundi sur le Droit et les opex, à